Le long de la Loire (2/2)

Les châteaux de la Loire

 

…suite de la promenade le long de la Loire.

Après une bonne nuit de sommeil, on repart au cœur de la Touraine. Nombre de promeneurs s’arrêtent à Chinon, beaucoup moins à Crissay, donc je vous recommande ce petit village caractéristique où les demeures de tuffeau blanc, les tourelles carrées, les fenêtres à meneaux et les fenêtres ouvragées sont à l’honneur.

Chinon

Château de Chinon

Crissay-sur-Manse

Crissay sur Manse

Crissay sur Manse

Sache

Je vous conseille ensuite un petit crochet par le château de Saché, dans lequel Honoré de Balzac a souvent séjourné. En visitant le lieu, on est transporté dans un havre de paix. Je comprends que l’écrivain y trouvait son repos et une belle source d’inspiration. Je savoure la beauté du jardin, la fraîcheur de la pierre, un petit tour dans le musée et j’enchaîne.

Château de Saché

Château de Saché

Villages Troglodytes et campagne Tourangelle

Au détour d’une route, vous pouvez faire la visite d’un village troglodyte. Des habitations dans la roche et même un garage. Insolite autant qu’astucieux car à l’intérieur c’est frais !

La campagne tourangelle

Maison Troglodyte

Maison Troglodyte

Azay-le-Rideau

Le point d’orgue de cette escapade devait être le château d’Azay-le-Rideau. Je m’attendais à voir la foule, les parkings immenses aux extrémités de la ville. Il n’en est rien. Oui il y a beaucoup de passage, mais la ville reste à taille humaine, assez authentique. Le château est magique, il est bâti au milieu de l’Indre et ses façades se reflètent dans l’eau. L’univers est bucolique. Un vrai joyau.

Château d'Azay-le-Rideau

Château d'Azay-le-Rideau

Usse

Sur la route, je continue avec le château d’Ussé. Uniquement pour l’admirer de l’extérieur cette fois-ci. Là on ne joue plus. C’est immense, c’est le château de la Belle au bois dormant ! Nous nous trouvons entre la légende et l’histoire. Adossé aux flans du côteau et à la forêt de Chinon, le château bénéficie d’une situation géographique exceptionnelle. J’admire la beauté du lieu, mais je lui trouve un peu moins de charme que mes escales précédentes.

Château d'Ussé

Château d'Ussé

Candes Saint Martin

Pour finir ce voyage et rejoindre Nantes, je longe la Loire et je tombe sur deux perles.
Pour commencer, Candes Saint Martin et son église, un écrin absolument charmant au confluent de la Loire et de la Vienne. Je vous conseille d’emprunter le petit sentier de pierres qui part sur la droite de l’église et qui vous emmène en haut de la colline : la vue y est superbe sur les toits d’ardoise et sur les deux cours d’eau.

Candes Saint Martin

Montsoreau

Puis Montsoreau et son château qui offre lui aussi une jolie vue sur le fleuve.

Château de Montsoreau

En résumé un week-end magnifique, hors du temps, rempli d’Histoire et de légendes. On en prend plein les yeux par la luminosité des pierres blanches, on voit des châteaux et des hôtels particuliers… si nombreux qu’on ne les compte plus. Bref, une belle balade à 1h de Nantes (pour la première escale), qui me permet de découvrir une nouvelle facette de cette région, décidément de caractère !

Carte du periple

7 commentaires sur Le long de la Loire (2/2)

Laissez un commentaire